Démission du président de la FAF : Djahid Zefizef quitte son poste suite à sa défaite à l’élection de la CAF !

Le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Djahid Zefizef, a annoncé sa démission ce dimanche 16 juillet, à la suite des critiques auxquelles il a dû faire face ces derniers jours en raison de sa défaite lors d’une élection au sein d’une instance de la Confédération africaine de football (CAF).

Son départ était attendu après cet échec africain. M. Zefizef jette l’éponge, tout comme son prédécesseur, Charaf-Eddine Amara, qui avait lui aussi été emporté par la non-qualification de l’Algérie pour la phase finale de la Coupe du Monde au Qatar.

“Être élu au Comité exécutif de la CAF est l’un des objectifs principaux que nous nous étions fixés, dans le cadre de notre stratégie globale que nous avons présentée à l’Assemblée générale de la FAF. Je saisis cette occasion pour vous informer que nous avons redoublé d’efforts et mis tout en œuvre pour atteindre cet objectif, mais malheureusement cela n’a pas été suffisant. Par conséquent, j’annonce ma démission du poste de président de la FAF”, a déclaré M. Zefizef à la FAF TV.

“Je tiens à profiter de cette occasion pour remercier les autorités algériennes pour tout le soutien qu’elles m’ont apporté dans l’exercice de mes fonctions. Je tiens également à remercier la famille du football algérien pour sa confiance”, a-t-il ajouté.

Zefizef n’a pas réussi à être élu au Comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF), lors de l’Assemblée générale de l’instance africaine qui s’est tenue le 13 juillet dernier à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Il a obtenu 15 voix, contre 38 pour son concurrent libyen, Abdelhakim Al Shelmani.

Loading Likes...

Laisser un commentaire